ASEL BLADI

Afiche_ASEL BLADI2ASEL BLADI
(Apiculture Solidaire et Entreprenariat Local)
Du 02 au 06 septembre 2016

La Fondation Méditerranéenne du Développement Durable « Djanatu al Arif » organise en collaboration avec l’Association Nationale de la Culture ,Education et de la Formation (ANCEF), la chambre de l’agriculture, la direction des forêts, un séminaire de formation sur l’initiation à l’apiculture et la production de gelée royale.

  • VISION
  • MISSION
  • ACTION

L’abeille, avec un cerveau de 950 000 neurones (contre 100 milliards pour l’homme), ce qui lui permet juste à identifier quelques formes géométriques. Et pourtant Dieu, dans la sourate « En Nahl » (verset 68 et 69), la présente comme une preuve pour les gens qui réfléchissent !!!

Cet être vivant si fragile aujourd’hui, le « Syndrome d’effondrement des colonies » est jugé catastrophique, la situation des 20.000 espèces d’abeilles est de plus en plus préoccupante. Toutefois, il demeure un élément primordial au service du vivant : la « Pollinisation » est une activité essentielle pour la vie et au maintien de la biodiversité sur notre planète.

Cet insecte offre généreusement des produits de grandes vertus bienfaisantes et thérapeutiques, nous avons tous entendu parler et lu sur les propriétés du miel et son pouvoir curatif. Les Egyptiens, depuis cinq mille ans, l’ont utilisé dans la guérison des blessures et ont compris quelques caractéristiques médicales de ce merveilleux produit. On citera :

  • La gelée royale, véritable concentré d’éléments vitaux responsables de nombreux bienfaits ;
  • Le miel, reconnu comme apport nutritionnel et curatif de haute qualité ;
  • La cire, utilisée dans les bougies et les cosmétiques ;
  • Le pollen et la propolis pour leur utilisation en médecine.

Amateur ou professionnel, l’apiculteur, véritable amoureux des abeilles et de la nature, à travers son métier, véhicule un savoir-être et un savoir-faire. L’apiculture n’exploite pas l’environnement, son développement est donc durable et ouvert à tous (femmes ou hommes de tous âges). En effet les abeilles n’ont pas besoin que l’on s’occupe d’elles tous les jours, elles prennent peu de temps et n’empêchent pas d’autres activités. Il peut générer un revenu et fournir une source de profit facile, sans besoin d’un terrain spécifique et à coût de production bas.

D’où, l’accent mis sur la nécessité de formation, d’un accompagnement des jeunes, pour et par la possibilité d’avoir un « référent parrain », qui puisse jouer le rôle de tuteur et conseiller. Nous pensons que l’accompagnement des apiculteurs à une formation est en tout état de cause très important. Il y a une nécessité et une urgence à développer des compétences et de la mise en valeur du savoir ancestral en matière d’élevage de reines, de production d’essaims et de maintien du cheptel, de même de développer des compétences en matière de marketing et de mise en valeur des produits. Une formation fidèle à notre vision principale, celle d’apporter un éclairage spirituel à notre engagement pour le développement durable, une approche originale et dynamique.

La fondation « Djanatu ‘Al-Arif », en coopération avec ses partenaires, lance dans le cadre du projet baptisé Apiculture Solidaire et Entreprenariat Local (ASEL BLADI), une formation sur la production de gelée royale et une initiation à l’apiculture. Une formation dispensée par des référents en la matière, afin d’encourager les jeunes dans la création d’entreprises dans les métiers apicoles.

L’aide à la formation peut effectivement permettre de développer le potentiel et en particulier l’amélioration des savoir-faire pratiques. Le développement de moyens pédagogiques nouveaux doit être encouragé : création de ruchers pédagogiques, achat de matériel didactique, mise en place d’enseignement permettant l’application sur le rucher des acquis théoriques.

L’implication, l’intervention et la participation d’apiculteurs professionnels dans le cadre de la formation, sur des sujets pointus, nous apparaît comme un point important. Comme le développement d’outils de communication, de gestion d’entreprises et mise en place d’un réseau de commercialisation, améliorant la capacité à se faire connaître, afin d’aboutir à une formation mieux connue et reconnue.

Nous soulignons que l’abeille est un maillon de la biodiversité et d’un enjeu considérable pour la sécurité alimentaire : plus de 70 % des cultures (arbres fruitiers, légumes, oléagineux et protéagineux, épices, café et cacao), soit 35 % du tonnage de notre alimentation, dépendent fortement ou totalement de la pollinisation animale.

Ce projet nous est apparu d’un grand intérêt car il génère plusieurs bénéfices :

  1. Augmenter le cheptel apicole
  2. Contribuer à la création d’emplois durables
  3. Produire de la gelée royale, c’est : un revenu supplémentaire pour l’apiculteur sensibilisé aux bienfaits thérapeutique naturels de ce produit.
  4. Parrainer des débutants (facilitant ainsi la transmission et la cohésion entre les acteurs de ce métier)
  5. Sensibiliser tous les acteurs de l’activité agricole à l’importance écologique et économique du service de pollinisation favorisant une production qualitative et quantitative
  6. Diversifier un reboisement qui permette une floraison et multiplier les espaces à plantes mellifères
  7. Faire découvrir les produits de la ruche comme une richesse économique.

Quoi ?

  1. Formation production gelée royale
  2. Initiation à l’apiculture
  3. Marché BLADI (exposant vente de produits de terroirs)

Intervenants gelée royale Monsieur BOUCHAREB Abdelmadjid. (Université de Blida) Monsieur MIMOUNE Moahamed (apiculteur)

Intervenants Initiation apiculture Monsieur BELHADOUCHE Mousadek (artisan apiculteur) Monsieur ABBSSA Miloud (président de l’association des apiculteurs)

Intervenants Communication

  • les traitements phytosanitaires et leur impact nocif sur la survie de l’abeille (communication assurée par un universitaire)
  • les vertus thérapeutiques et médicinales de la gelée royale (cas pratique : introduire la gelée royale comme complément alimentaire aux enfants de 3 ans et plus) (animée par Mr BOUCHAREB)
  • l’activité apicole génératrice de revenus (animée par Mr BOUCHAREB)
  • Gelée royale
  • Initiation à l’apiculture
  • Marché BLADI

  • Jour 1 : théorie sur le principe général de production, le matériel, les conditions nécessaires au développement d’un atelier.
  • Jour 2 : pratique gestion des pourvoyeuses, greffage, mise en service et gestion des éleveuses productrices de gelée royale.
  • Jour 3 : théorie sur la rotation des cadres, présentation des exploitations,
  • Jour 4 : pratique récolte.

  • Jour 1 : L’abeille et l’être humain au sein du monde vivant. A l’intérieur de la ruche.
  • Jour 2 : Le cycle de vie d’une colonie (expansion – régression). Les travaux apicoles de chaque saison.
  • Jour 3 : Techniques apicoles (élevage des reines). Comprendre l’abeille.
  • Jour 4 : Pratique.

Le rendez-vous des exposants apicoles Des exposants représentant l’ensemble des partenaires de la région de Mostaganem présenteront leurs produits et leurs nouveautés. Un espace qui sera dédié à la fois aux échanges mais aussi aux démonstrations d’apiculteurs, découvertes de matériels spécialisés et d’innovations. D’autre part, le Marché BLADI abritera une Exposition-vente des produits de dégustation bio issus de différentes régions d’Algérie et autres produits du terroir.

cliquer ici pour s’inscrire au séminaire

Les commentaires sont clos.