Exposition El-Djaza’ir, el Mahmiya billah

Nous remercions la Wilaya d’Alger de nous avoir donné l’opportunité de présenter aux Algérois en particulier et par-delà à tous les Algériens, une fresque historique de la capitale de notre pays, l’Algérie. Ces documents iconographiques réunis et conservés par la Fondation Adlania, depuis de longues années, sont pour la première fois présentés au public à travers cette exposition.

Retracer l’histoire de cette ville : El-Djaza’ir, el-Mahmiya billah – la protégée d’Allah – n’est pas chose aisée. Remonter à l’origine de sa création nous amène à interroger l’histoire des civilisations méditerranéennes du passé qu’elles soient phénicienne, grecque, carthaginoise, romaine, byzantine, berbère ou islamique. Une rétrospective qui relie le passé au présent pour mieux concevoir l’avenir.

Si l’on en croit une légende enfouie d’abord dans les poèmes épiques de la Grèce, et dont on trouve trace dans les anciennes géographies, l’origine du nom d’Icosium remonte au temps des expéditions d’Hercule. Or cet Icosium, qui s’effaça depuis dans l’histoire et qui est à peine mentionné par les géographes romains, était précisément situé à l’emplacement de l’actuel Alger.

Notre souhait est de mettre en valeur l’immense patrimoine légué par nos aïeux pour que les générations présentes et futures connaissent leur histoire, qu’elles puissent vivre ensemble et construire, dans un monde complexe, un avenir de paix, d’échanges et de prospérité, l’un avec l’autre et pas l’un contre l’autre. Puisse le Tout-Puissant, protéger Alger et l’Algérie, des caprices du temps, unir son peuple par la fraternité, la justice et le bel agir.

Cheikh Khaled BENTOUNES

Flyer-Expo

Les commentaires sont clos.