PRIX EMIR ABD EL-KADER

PRIX EMIR ABD EL-KADER POUR LA PROMOTION DU VIVRE ENSEMBLE
ET DE LA COEXISTENCE PACIFIQUE EN MÉDITERRANÉE ET DANS LE MONDE.

logos

LE SENS D’UNE INITIATIVE

Dans le monde incertain dans lequel le XXIème siècle nous fait entrer, s’affirment, en même temps, les effets contradictoires d’un impressionnant progrès des sciences et des techniques et d’une grave crise identitaire, culturelle et éthique.

D’une part, nous assistons à la montée en puissance d’un processus d’homogénéisation et de standardisation des modes de vie sous l’influence d’une économie gangrénée par la financiarisation et un tissu arachnéen de communications hypertrophié, porté par la numérisation et la faiblesse de véritables dispositifs de régulation.

D’autre part, s’affirme une réaction de repli identitaire qui peut aller jusqu’à la négation de l’altérité et le recours à la violence et au terrorisme aveugle.

Devant ces défis que l’humanité doit affronter, il est nécessaire de travailler, en premier lieu, à faire prendre conscience des dangers multiformes qui menacent les sociétés, les individus et la nature.

Dans ce monde de la rareté des ressources où s’exaltent les inégalités et les ségrégations sociales et territoriales, il est vital de proclamer la sacralité de la vie et la nécessité du vivre ensemble dans un environnement collectivement préservé.

Partageant ces aspirations, AISA ONG Internationale, la Fondation Méditerranéenne du Développement durable, Djanatu-al-Arif et le Programme MED 21 ont décidé d’unir leurs efforts et de créer le

PRIX EMIR ABD EL-KADER POUR LA PROMOTION DU VIVRE ENSEMBLE ET DE LA COEXISTENCE PACIFIQUE EN MÉDITERRANÉE ET DANS LE MONDE.

LE SENS D’UNE DÉNOMINATION

Le choix du nom à donner à un Prix dédié à la promotion du Vivre ensemble et de la coexistence pacifique s’imposa d’évidence aux membres fondateurs du Prix.

Car s’il fut un résistant héroïque et un patriote déterminé, l’Emir Abd el-Kader sut aussi déployer les facettes d’une personnalité aux multiples et riches arborescences.

14_image_fond2

L’Emir fut un intellectuel reconnu reprenant, avec brio, l’effort de conciliation entre foi et raison, dans la tradition d’un Averroès et des autres tenants de la falsafa (philosophie) arabo-musulmane.

Il fut également un maître spirituel dans le sillage lumineux d’un Ibn Arabi ou d’un Djalâl ad-Dîn Rûmî.

Poète apprécié, il reçut des témoignages de la part de grands poètes comme Victor Hugo.

L’Emir Abd el-Kader fut un humaniste convaincu qui croyait à une solidarité sans rivages entre les frères en humanité, sans aucune distinction. Il sauva, avec courage et fermeté, lors des émeutes de Damas (1860), des milliers de chrétiens menacés par la vindicte d’une foule manipulée.

Ce sage déclarait : « A celui qui dédaigne le nouveau et donne priorité à l’ancien, dis : cet ancien a été nouveau et ce nouveau deviendra ancien » et appelait à un renouvellement continu de la pensée et des comportements de tous et de chacun.

Le message d’ouverture et de tolérance, de fraternité et de solidarité qu’il nous a légué, mérite d’être continué et, sans cesse, renouvelé dans le cadre d’un Prix qui porte son nom.

LANCEMENT DU PRIX

Le lancement du Prix Emir Abd el-Kader fut réalisé en 4 phases :

sans-titreLancement du Prix à la maison de l’UNESCO à Paris
Dans le cadre du projet d’institution par les Nations-Unies d’une Journée Mondiale du Vivre ensemble, AISA ONG internationale, la Fondation Djanatu Al-‘Arif et le Programme MED 21 ont procédé au lancement du Prix Emir Abd el-Kader à la maison de l’UNESCO (Paris),
le 29 septembre 2015, en présence de M. Omar Saïd Aitouni, petit fils de l’Emir Abd el-Kader ainsi que d’une très nombreuse assistance.

Création officielle du Prix à Mostaganem
sans-titre1Dans le cadre du Festival de la Journée Mondiale du Vivre Ensemble organisé les 22 et 23 novembre 2015 à Mostaganem, s’est tenue une réunion constitutive du Prix qui a adopté un Règlement intérieur et constitué les organes de décision du Prix.

Signature du Protocole d’Accord à Ghriss-Mascara
sans-titre2Avec la présence de Madame Mounia Meslem, Ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme et en présence d’une nombreuse assistance, le Cheikh Khaled Bentounès, Président fondateur d’AISA ONG International et de la Fondation Djanatu Al-‘Arif et le Professeur Mohamed Nadir Aziza, Président de MED 21, ont signé le Protocole d’Accord créant officiellement le Prix, le 26 novembre 2015.

Présentation officielle du Prix à Alger
En présence de nombreuses personnalités, le Prix Emir Abd el-Kader a été présenté à la presse nationale et étrangère accréditée, à l’hôtel El Djazaïr (Alger), le 29 novembre 2015.
Une réception offerte par Monsieur Abdelkader Zoukh, Wali d’Alger, a été organisée dans les salons officiels de la Wilaya en l’honneur du Prix Emir Abd el-Kader.

LE CHOIX D’UNE DATE

La tragédie du 11 septembre a marqué l’histoire et nos mémoires. Depuis le monde a basculé dans une violence incontrôlée alimentant les peurs, le rejet, la défiance et toutes les phobies. La journée du 21 septembre, elle, n’est pas encore entrée dans notre imaginaire collectif. C’est pourtant la Journée Mondiale de la Paix décrétée par l’ONU. L’ONG AISA a décidé de s’engager et a placé tous ses efforts pour faire de cette journée, la Journée Mondiale de la Paix et du Vivre Ensemble célébrée dans nos villes et nos pays pour offrir à travers l’engagement citoyen – une vision partagée de notre communauté de destin et permettre à nos institutions d’adhérer à un mouvement reconnu au niveau international.

Avec un nouveau regard, nous pouvons engendrer et véhiculer collectivement une mutation profonde pour construire la société de demain et proposer un outil permettant d’exprimer, haut et fort, cette volonté d’apprendre à mieux vivre ensemble.

CÉRÉMONIE DE REMISE DU PRIX À MOSTAGANEM

palme-2

A l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la Paix, décrétée par l’ONU, la cérémonie de remise du Prix Emir Abd el-Kader se tiendra, le mercredi 21 septembre 2016 au siège de la fondation Djanatu al-Arif à Mostaganem, en présence de personnalités nationales et internationales ainsi que d’une nombreuse assistance conviée à cet événement.

programme_fr

program_prix_emir_amazigh

Program_eng

COMMUNIQUÉE DE PRESSE 

discours_monsieur-le-wali-de-mostaganem

 

 

Les commentaires sont clos.