Réflexions sur l’économie du future

Réflexions sur l’économie du future

5 novembre 2013


 gunter-pauli-photo-by-andrew-smith-lewisGunter Pauli

Est un industriel belge qui, dans les années 90, a lancé une société fabricant des produits biologiques pour la lessive et la vaisselle, Ecover. Il a conçu son usine pour qu’elle soit complètement biodégradable : tous les matériaux pouvant être démontés et réutilisés. Il innova même par exemple en payant ses employés jusqu’à 50 centimes d’euros par kilomètres parcouru pour qu’ils viennent en vélo à l’usine, jusqu’à ce que la justice belge le condamne pour cette initiative qui sortait des cadres du droit du travail… Il a dirigé Ecover jusqu’à ce qu’il découvre que les produits qu’il utilisait (l’huile de palme notamment) étaient responsables de la déforestation et de la disparition des Orang-Outan en Indonésie. Il vendit alors son entreprise pour se consacrer à la recherche de solutions alternatives à nos modes de développement. Pour être un vrai pionnier de l’écologie, il lui fallait trouver des matières premières qui régénèrent la forêt tropicale, pas l’inverse.

 

Affiche

Z.E.R.I (Zero Emission Research and Initiatives : Recherche et Initiatives pour Zéro Pollution) est la fondation créée en 2010 par Gunter PAULI,  réunissant personnes et associations recherchant des solutions aux défis mondiaux : elles ont en commun la conviction que nous avons la capacité de répondre à tous nos besoins essentiels avec ce que nous avons à notre disposition localement, à condition de faire les bonnes connexions entre les idées et les usages.


Gunter Pauli et Cheikh Khaled Bentounes étaient les invités de l’émission Bonjour d’Algérie sur Canal Algérie jeudi 07 novembre 2013.
Ils sont intervenus sur le thème de l’éducation et de l’environnement.
Voici donc pour celles et ceux qui souhaiteraient voir ou revoir cette intervention :

 

Les commentaires sont clos.