Vision

Il s’agit de s’éveiller, de se réveiller, de se rééduquer au respect de la  vie, de soi, de l’autre, de tout les autres et de tout le vivant, vivre en harmonie avec le divin, sa création et ses créatures.
« Il n’est pas un seul atome où le nom du Divin ne soit inscrit » Cheikh ‘Al-‘Alawi.
« Djanatu ‘Al-‘Arif » est un outil qui mobilise la créativité et la bonne volonté latentes de tous, il a pour but de relever les défis environnementaux de manière inédite, à savoir rendre indivisible dans sa résolution l’écologie, la spiritualité (le bien être intérieur) et la justice social.
Une nouvelle façon d’envisager l’avenir : celle d’une présence humaine sur notre planète qui soit écologiquement viable, économiquement vivable, socialement équitable et spirituellement épanouissante. Epanouir cette richesse des interfaces : le viable, le vivable, et l’équitable, le tout enveloppé de la dimension spirituelle.
« Dieu est l’âme de la terre », disait Cheikh ‘Al-‘Alawi.
« vivre avec intelligence avec soi-même : connaître ce que l’on vaut, voir la mesure de ce que l’on fait, s’efforcer de s’améliorer. » Ansari

Les commentaires sont clos.