Université d’été sur le thème « Education d’éveil pour une culture de paix »

_DSC0032-Dans le sillage de la déclaration d’Oran 2014, la fondation Djanatu al Arif a organisé la 1ère édition de son université d’été sur le thème « Education d’éveil pour une culture de paix ». Cette première a eu lieu du 22 au 25 août 2015 au centre culturel de la fondation (Mostaganem). Elle a réuni quelques 45 participants venus des 12 bureaux de la fondation présents dans différentes wilayas (Borj Bou Arreridj, Batna, Khenchela, Bejaia, Alger, Timimoune, Mascara, Relizane, Mostaganem, Oran, Tlemcen).
Le programme de ces 3 journées a été réparti en ateliers et plénières.
Un atelier sur la gestion de projet (conception, réalisation et évaluation) a été animé par M. BELMALOUFI Haoues, directeur de l’école des métiers traditionnels d’Oran SDH.
M. BAECHLER Gabriel, formateur de l’association thérapie de l’âme en Suisse et trésorier d’AISA ONG internationale a, pour sa part, animé un atelier sur les principes et vertus du « cercle » en tant qu’outil de management.

Quant aux plénières (qui ont eu lieu sous forme de conférences-débats), elles ont traité des sujets suivants :
– Présentation du projet de la JMVE- Journée Mondiale du Vivre Ensemble (M. BAECHLER Gabriel),
– Les outils de communication (Mme BENDOUKHA Hayet, docteur en communication à la faculté d’Oran),
– Initiation à la gestion des cycles de projet (GCP) (M. BENAISSA Abed, expert dans la gestion associative),
– Plate-forme Make Sense : nouvelle méthodologie pour résoudre des challenges, atelier pratique (M. BENHABIB Abdallah, vice-président de la fondation Djanatu al Arif).
A la fin de chaque journée de travail, des animations culturelles et artistiques ont été proposées aux participants et aux intervenants. Ainsi, ces derniers ont eu le plaisir d’écouter le groupe « Al Amel » (de l’école musicale soufie de l’Association Cheikh al Alawi pour l’Education et la Culture Soufie) qui leur a présenté un répertoire de poèmes soufis chantés sur différents rythmes arabo-andalous. De plus, dans le cadre de la nuit des étoiles, tous ont été invités à une formation pratique, originale, sur l’utilisation de télescopes.
Outre ces animations et pour clore les sessions de travail, une visite éco-pédagogique sur le site de la fondation (avec plantations d’arbres) ainsi qu’une sortie sur une des plages de la wilaya de Mostaganem ont été organisées.

_DSC0522-
Enfin, à l’issue ce cette université, les participants sont partis avec un certain nombre de missions et de projets : communiquer le contenu de l’université d’été auprès des membres de bureau de la fondation dans chaque wilaya, installer le travail en cercle, utiliser les outils de gestion de projets etc. Une des missions principales reste de mobiliser les jeunes pour récolter le maximum de signatures pour la pétition JMVE et faire connaître ce projet au niveau national. A noter également l’engagement d’une équipe de jeune sur le développement du projet de la figue de barbarie en Algérie.

Les commentaires sont clos.